Rotary Youth Summer Camp:  10-20 juillet 2019 Témoignage Jeune Echange d'été  Brésil 2019

            Bonjour, je m'appelle Valentin et je suis né en mars 2001.

Je reviens tout juste d'une année d'échange en Finlande, d'une année exceptionnelle, pleine de souvenirs, d’expériences et de nouvelles rencontres !

 

            Karkku, ma première semaine en Finlande

            Tout a commencé le dimanche 5 août 2018. J'ai dit au revoir à ma famille, je suis parti très tôt le matin de l'aéroport de Roissy et je suis arrivé dans la matinée à Helsinki. Le vol était assez court, que trois heures, mais l'impatience et l'excitation rendaient le vol plus long. J'étais le premier exchange student à atterrir en Finlande, j'ai été très bien accueilli par les rebounds et par les Australiens ou Oldies présents depuis janvier.

            Après nous avons pris un bus pour deux heures pour notre camp d'intégration où j'ai pu avoir mes premières impressions de la Finlande, remplie de forêt et de lac. Notre semaine d'intégration se déroulait à Karkku, une petite ville à deux heures au nord d'Helsinki la capitale, cette semaine a était parmi les plus remarquables de mon année. Nous sommes arrivés au camp vers 15h et après que l'on se soit installé, nous avons tout de suite dîné, à 16h30 à ma grande surprise : c'était sans doute mon premier choc culturel. Après j'ai commencé à faire la connaissance d'autres ados du monde entier en faisant par exemple des matchs de foot entre pays, ce qui est aussi un bon souvenir. Voilà je réalisais enfin ce que j'attendais depuis longtemps : être parmi une centaine d'ados de différents pays qui discutent, échangent, jouent comme de simples amis. C'était impressionnant : même si on venait tous de différents continents et cultures et que l'on était soit disant tous différents, nous étions à la fois et finalement tous pareils !

            Le camp était une école pendant le temps scolaire, nous étions répartis dans des petites maisons en bois autour du camp, on avait une vue sur le lac avec deux saunas qui le bordaient. Toute la semaine nous commencions par le petit déjeuner puis nous avions 3h de leçons de finnois, de suédois ou d'estonien, nous mangions vers midi puis encore 2h de cours l'après midi, puis nous avions une pause café avant d'avoir une présentation sur la culture finlandaise. Après ça nous mangions le dîner et encore après nous avions le droit de nous relaxer dans le traditionnel sauna et de nous baigner dans le lac. Rien de mieux en fait pour apprécier la culture finlandaise ! Bien sûr après nous finissions par l'iltapalla (collation du soir avant d'aller se coucher en Finlande) avant d'avoir du temps libre jusqu’à 22h30. La semaine a été ponctuée par différents événements et expériences culturelles comme la visite de Tampere, troisième plus grande ville de Finlande, la cuisson de la mäkärä (saucisse finlandaise) au feu de bois, la cueillette de myrtilles en forêt, quelques sports finlandais comme le pesäpallo (équivalent du baseball), le mölky (quilles finlandaises), le salibandy (hockey en salle) ou le canoë…

            Le camp s'est fini par un spectacle où chaque pays présentait sa culture en chantant, dansant… Le lendemain nos familles d'accueil sont venues nous chercher. J'ai découvert ma première famille le samedi et dès le dimanche nous sommes allés visiter Helsinki.

 

            L'école en Finlande

            Puis le lundi matin j'ai fait ma rentrée. Mon école s'appelait Arkadia Yhteislyseo, il y avait environ 300 élèves dont un autre exchange student qui s'appelait Mijael et qui venait du Paraguay. L'école en Finlande commence à 8h ou 9h30 et finit à 14h, nous avons le droit de choisir nos matières, entre quatre et six par période, l'année étant divisée en cinq périodes de six semaines et chacune se terminant par une semaine d'évaluations. J'ai souvent choisi sport, art, musique, anglais, histoire, maths et français. Pour y aller j’utilisais toujours un vélo, même en hiver quand les températures descendaient à -30°C mais il valait mieux être bien couvert, surtout au niveau des mains. Là-bas la cantine est gratuite ainsi que l'école comme toutes les écoles finlandaises, on appelle les professeurs par leur prénom et les plus grandes classes ont entre 15 et 20 élèves.

            L'année scolaire est ponctuée par différents événements ou traditions comme Wanhat Tanssi « vieille danse » (bal pour l'équivalent des Premières qui deviennent les plus âgés du lycée après le départ des Terminales en février pour se consacrer à leurs examens), auquel j'ai participé. Le bal est composé de cinq danses classiques (valse…) et d'une danse moderne (avec des musiques récentes) mise en place par les élèves. Nous nous sommes entraînés pendant six semaines avant le spectacle, le jour J nous avons fait quatre représentations dans différents endroits et le soir tout le monde est parti en boîte pour fêter ça. La veille il y a Penkarrit, une tradition pour les Terminales, qui fêtent leur dernier jour d'école, et qui consiste à s'habiller d'une drôle de manière et à défiler dans les rues sur des camions décorés de pancartes humoristiques en jetant des bonbons ramassés par les enfants. Encore fin mai, quand l'année se termine, il y a la remise des diplômes (bac) avec une cérémonie où la famille est conviée. Les lycéens sont vêtus d'un costume ou d'une robe et reçoivent leur diplôme avec une fleur et une sorte de casquette de marin, symbole qu'ils sont bacheliers et qu'ils gardent toute leur vie, puis ils sortent à Vappu pour défiler dans les rues (grande tradition du 1er mai). L'école finlandaise est un modèle d’éducation dont devrait s'inspirer la France...

 

            Mes familles

            Pendant cette année j'ai eu trois familles d'accueil.

Dans ma première j'avais deux sœurs, Salli (14) et Senni (18) qui est d'ailleurs venue en France cette même année (à Tours). Puis dans ma deuxième famille, j'avais une sœur Senja (18) et un frère Sauli (16), ma mère était violoncelliste à l'Orchestre national de Finlande -ce qui m'a permis de découvrir le monde de la musique et d'assister à des concerts- et mon père travaillait lui à l'Opéra où plus jeune il fut danseur de ballet. Avec eux j'ai fait du ski alpin et découvert aussi le ski de fond pendant une semaine en Laponie. Et encore plein d'autres choses comme les fêtes de Noël au pays du Père Noël, le jour de l'An en forêt dans un mökki (chalet traditionnel sans eau courante ni électricité mais toujours avec sauna), près du lac Saimaa (l'un des plus grands du monde) où j'ai pu prendre des savusauna (sauna avec fumée) et nager dans un avanto (trou dans la glace où la température de l'eau n'est pas supérieure à +2 degrés). Enfin dans ma dernière famille j'avais trois frères, Elias (13), Valtteri (16) et Samuli (18), ma mère travaillait à l’hôpital et mon père était ingénieur. Grâce à eux j'ai découvert un autre univers : celui du hockey car mes deux frères aînés en jouaient à haut niveau. On est parti aussi en croisière depuis Turku (deuxième plus grande ville de Finlande) pour rejoindre Stockholm et y passer une journée, ce qui m'a permis de découvrir un peu la Suède.

Kiitos paljon kaikille perheilleni ja toivon tapaavani sinut pian !

 

            Un an à Klaukkala

            Klaukkala est la ville où j'ai vécu pendant un an, il y a environ 20 000 habitants mais elle fait partie d'une ville appelée Nurmijärvi qui compte elle 40 000 habitants. Cette ville est très récente et se situe à 30 minutes d'Helsinki où la plupart des gens travaillent. Il y a plusieurs supermarchés, des écoles, des salles de sport, le lac Valkjärvi, une église orthodoxe. J'ai aussi intégré le club de foot local Nurmijärvi Jalkapallo Seura, joué au hockey mais ayant un niveau trop faible je n'ai pas intégré de club. J'étais inscrit à une salle de sport et à un groupe de scout ce qui m'a permis de faire quelque camps en forêt.

                                  

 

            Helsinki ma ville

            Helsinki est la capitale de la Finlande et la deuxième capitale la plus septentrionale au monde. Cet endroit représente une grande partie de mon échange car j'y ai passé beaucoup de temps pour visiter, retrouver mes amis, voir des événements sportifs ou culturels… Helsinki a été élue une des meilleures villes au monde où vivre grâce à sa sécurité, sa taille humaine, son air pur, sa nature, son éducation, ses moyens de transport... Elle est connue pour sa vieille forteresse maritime classée au patrimoine mondial de l'Unesco, Suomenlinna, qui s'étend sur 7 îles et que l'on rejoint en ferry, aussi pour sa magnifique cathédrale blanche ou encore la cathédrale orthodoxe Uspenki, sa place du marché, son parc d'attractions Linnanmäki et encore ses multiples saunas publics. A Helsinki j'ai pu assister à des matchs de hockey, à un concert de 21pilots, au Color Rush, à la victoire de la Finlande en coupe du monde de hockey au « Torille », à la manifestation lancée par Greta Thunberg pour la planète, au derby de foot le plus attendu de Finlande, à la visite aussi des locaux de Supercell (créateur de Clash Royale, Clash of clans…) et encore à plein d'autres choses. Maintenant je peux dire que je connais Helsinki « comme ma poche ».

 

           

            Voyage en Laponie  

            Le voyage en Laponie a commencé le lundi 23 novembre au soir. Nous sommes partis vers 22h pour rouler de nuit jusqu'au Grand Nord et après 15 longues heures de route, nous sommes enfin arrivés à Muonio, à plus de 150 km au nord du cercle polaire arctique. Nous étions presque tous là, les exchange students, venant de toute la Finlande, arrivés dans quatre bus différents. Muonio est située au nord-ouest de la Finlande, juste à côté de la rivière Muoniojoki qui fait office de frontière avec la Suède. Le premier jour nous avons fait du chien de traîneau, avec visite d'un élevage de husky, et du renne de traîneau, avec la découverte d'une ferme de rennes tenue par des lapons. Nous avons pu nous amuser sur un lac gelé et faire quelques tours de luge. Plus tard nous sommes allés dans le parc national montagneux de Pallastunturi. Le lendemain nous avons fait du ski alpin, du ski de fond ou du snowboard comme on le souhaitait. La station était petite mais suffisante pour quelques heures et j'ai même appris à skier à quelques-uns de mes amis qui je l'espère en garderont un bon souvenir malgré leurs chutes. Puis le dernier jour nous avons visité Joulupukki pajakylä (le village du Père Noël) à Rovaniemi, la plus grande ville de Laponie. J'ai même pu prendre une photo avec le vrai Père Noël et marcher sur le cercle polaire arctique à la latitude de 66°. Là-bas nous avons pris des saunas où après on se jetait dans la neige, passant de +80°C à  -15°C, rien de mieux pour se relaxer. Nous avons eu aussi une soirée où nous avons passé nos derniers moments tous réunis en Laponie et notamment avec les Oldies qui partaient bientôt. Puis le 28 nous sommes revenus chacun dans nos villes, la tête pleine de souvenirs et marqués à jamais par cette expérience.

 

            D'Helsinki à Munich, voyage à travers l'est de Europe.

            Comment finir une année exceptionnelle en beauté ? Grâce à l'Eurotour !

Nous sommes partis le 4 juin tôt dans la matinée d'Helsinki, pour embarquer sur le ferry direction Tallinn, la capitale de l'Estonie. Après 2h30 de traversée nous sommes arrivés à la première étape de notre périple. Malheureusement nous n'avions qu'une heure pour visiter Tallinn, qui mérite d'y consacrer plus de temps, mais heureusement j'avais déjà eu l'occasion de la découvrir. Puis nous avons pris un bus pour Parnü, une ville balnéaire d'Estonie, pareil le temps d'une escale puis nous sommes repartis pour notre destination finale, Riga, la capitale de la Lettonie.

            Nous sommes arrivés à Riga dans la soirée et avons eu un peu de temps pour la découvrir. Cette ville semblait normale mais l'ambiance était assez bizarre. Mais le lendemain nous l'avons visitée et j'ai été agréablement surpris car je m'attendais à une ville plutôt soviétique mais pas du tout puisqu'elle ressemblait à une jolie ville occidentale avec une belle architecture. Riga étant située au bord de la mer Baltique, nous avons pu nous baigner dans l'eau fraîche.

            Après deux nuits en Lettonie, nous sommes partis pour Kaunas, deuxième plus grande ville de Lituanie mais avec un grand passé historique. Kaunas est cette fois-ci plus soviétique et la Lituanie plus pauvre que ses homologues Baltes. On peut voir aussi que le basket occupe une place importante dans leur culture.

            Après une nuit, nous avons pris la direction de la Pologne et premièrement de sa capitale Varsovie. Varsovie est une très belle ville avec une architecture extrêmement variée due à son passé mouvementé : sa vieille ville très colorée, ses églises gothiques, ses palais néoclassiques mais aussi ses blocs d'immeubles soviétiques. C'est une ville très vivante, agréable et surtout peu chère. Après deux nuits nous sommes partis pour Cracovie, la deuxième plus grande ville de Pologne, en visitant au passage la mine de sel de Wielieczka. Nous ne sommes restés qu'une nuit à Cracovie et avons eu à peine le temps de la découvrir, dommage car elle a bonne réputation.

            Le lendemain donc nous sommes partis pour la Hongrie mais tout d'abord nous devions traverser la Slovaquie avec ses montagnes remplies de châteaux. Nous avons juste fait une halte pour manger, sans traverser de grandes villes.

            En fin d'après midi nous sommes arrivés à Budapest, capitale de la Hongrie. Budapest est « mon coup de cœur » car j'ai trouvé que c'était une très belle ville, en plus lors de la deuxième soirée nous avons eu le privilège de faire une croisière sur le Danube avec un magnifique coucher de soleil. Le lendemain matin je me suis même levé aux aurores pour assister au lever du soleil et prendre de magnifiques clichés tellement cette ville m'inspirait. Il était temps de dire au revoir à Budapest pour prendre la direction de Vienne en Autriche.

            Vienne est une ville plus moderne mais cachant cependant de beaux bâtiments historiques comme des palais, une cathédrale… Un matin nous sommes allés nager dans le Danube au lever du soleil, un bon souvenir de l'Autriche. Comme toujours après deux nuits, nous avons repris notre route pour une nouvelle destination, la République Tchèque et Prague en particulier.

            J'ai beaucoup apprécié Prague aussi, pour son architecture typique et ses toits oranges surplombés par une multitude de tours et de clochers d'où son surnom « la ville aux mille tours et mille clochers ». J'ai notamment aimé la Vieille-Ville, remplie de bâtiments baroques colorés, traversée au cœur par le fleuve Vltava, et surmontée par la colline Petrin et sa tour aux allures de Tour Eiffel. Pareil deux nuits et nous voilà repartis pour notre dernière et dixième destination, Munich.

            Munich, ville au sud de l'Allemagne mais surtout capitale de la Bavière. Munich est vraiment une ville vivante, avec sa culture bavaroise, ses parcs verts, ses brasseries, sa vague de surf sur la rivière Eisbach et surtout mon club préféré, le Bayern Munich dont j'ai visité le stade de l'Allianz Arena. Nous avons aussi découvert le camp de concentration de Dachau, un lieu émouvant qui rappelle l'Histoire parfois tragique. Nous avons fini par un dîner ou cérémonie qui permettait à tout le monde de passer un dernier moment ensemble, sachant que la fin de l'année d'échange arrivait trop vite.

            19 juin : voilà la fin de deux semaines de voyage à travers l'Europe mais aussi la fin d'une expérience inoubliable avec des gens formidables que sont les étudiants d'échange. Nous avons pris l'avion retour pour la Finlande, après une longue séance d'au revoir, sachant que je ne reverrai peut-être plus certains d'entre-eux quittant la Finlande une semaine plus tard...

 

            Les événements Rotary

Les événements Rotary m'ont aidé à découvrir et à faire des rencontres. Mon district était le 1420, Helsinki était la ville principale, on était environ une trentaine.

 

 

            La Finlande

La Finlande à était une année incroyable, pleine de souvenirs, d’expériences et de nouvelles rencontres. Une année en Finlande, c'est la découverte de deux pays : l'un couvert de neige et de glace pendant huit mois, l'autre avec une nature qui se réveille les quatre mois restants, l’expérience unique des journées de 24 heures de soleil en été et de nuit sombre durant l’hiver Arctique. Dans le pays ou les gens sont les plus heureux au monde, aux pays des cents mille lacs, des forêts, de la nature, du sauna, du hockey, des aurores boréales, du Père Noël, de la Laponie. Si vous aimez voyager, s'aventurer, n'attendez pas pour partir, vous découvrirez un nouveau pays, de nouveaux mode de vie, une nouvelle culture, une nouvelle langue… Voilà je voulez aussi remercier tout les gens grâce à qui cela à était possible donc un grand MERCI, THANKS, KIITOKSIA !!!!!

 

Retour